Arabie saoudite : Des installations d’Aramco ciblées à nouveau par les rebelles yéménites houthis

Un port pétrolier saoudien et un quartier résidentiel de la compagnie pétrolière Saudi Aramco ont été victimes ce  dimanche, la cible d’attaques des rebelles yéménites, ont annoncé le ministère saoudien de l’Energie, assurant qu’aucune perte humaine et dégâts matériels n’ont été signalés.

Les insurgés yéménites houthis pro-iraniens ont annoncé par la voix de leur porte-parole militaire, avoir lancé des drones et tiré des missiles dimanche contre une installation d’Aramco située à Ras Tanura et sur des cibles militaires dans des localités du royaume wahhabite.

De son côté, Ryad a confirmé deux attaques, indiquant que l’une d’elle, perpétrée au moyen d’un drone, a pris pour cible le port pétrolier de Ras Tanura et son parc de réservoirs, et qu’un débris de missile s’est échoué dans la zone résidentielle de la compagnie pétrolière à Dhahran.

Plus tôt dans la même journée, la presse d’Etat saoudienne avait rapporté que la coalition militaire arabe sous commandement saoudien, qui combat la rébellion houthie au Yémen, avait intercepté 12 drones armés et deux missiles.

Pour sa part, la mission américaine dans cette pétromonarchie a diffusé un avis évoquant d’éventuelles attaques et déflagrations de missiles dans la soirée dimanche, dans la région des trois localités de Dhahran, Dammam et Khobar, dans la province orientale de ce pays, où se trouve la majorité des installations de production et d’exportation de brut d’Aramco.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*