Incendie mortel dans une unité dédiée au Covid-19 d’un hôpital en Afrique du Sud

Deux malades sont morts mardi matin dans l’incendie d’une unité spécialisée dans la prise en charge du Covid-19 dans un centre hospitalier situé dans le nord de l’Afrique du Sud, ont annoncé les responsables sanitaires locaux.

Le feu s’est déclaré au centre hospitalier de Modimolle, situé à une distance de 170 km au nord de Johannesburg, dans la province de Limpopo. Selon une annonce des responsables sanitaires locaux, « deux patients sont morts dans un incendie qui s’est déclaré dans le service dédié au traitement du Covid ». Et d’ajouter que « des infirmières de l’hôpital ont réussi à éteindre l’incendie et à secourir les patients qui se trouvaient dans le service, mais malheureusement deux d’entre eux étaient déjà morts ».

Le feu pourrait avoir été causé par un malade qui fumait une cigarette, d’après certaines sources.

Rappelons que le 16 avril dernier, un incident similaire avait eu lieu au centre hospitalier universitaire Charlotte Maxeke de Johannesburg, qui fait partie des centres réservés à la prise en charge du Covid-19. 

Environ 700 malades ont dû être évacués à la suite de cet incendie qui a occasionné de considérables dégâts matériels dans l’un des principaux centres hospitaliers publics de ce pays. Toutefois, aucun mort n’a été déploré lors de cet incident.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*