Monde : 7 milliards d’habitants, 7 milliards de défis !

La nommée Danica May Camacho, Née à Manille aux Philippines deux minutes avant le 31 octobre, représente le passage du monde à 7 milliards d’habitants, selon les estimations de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Un fait historique mais également une cascade de défis alimentaires, sanitaires, sécuritaires, scolaires et autres à l’horizon.

« Sept milliards de personnes ont besoin de nourriture. D’énergie. D’offres intéressantes en matière d’emplois et d’éducation. De droits et de liberté. La liberté d’expression. La liberté de pouvoir élever ses enfants dans la paix et la sécurité. Tout ce que chacun souhaite pour soi, multiplié par 7 milliards » déclarait, la semaine dernière, le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-Moon, dans une école newyorkaise pour essayer de résumer tout ce que les Nations ont l’obligation d’affronter et d’assurer. Et ce message, il compte bien le développer à l’occasion du prochain G20, qui aura lieu à Cannes en fin de semaine.

Si le cap de 7 milliards d’habitants semble déjà effrayant en termes de défis à relever, la projection sur la croissance démographique mondiale élaborée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) est encore plus redoutable. Selon son dernier rapport, publié le vendredi 28 octobre, la population mondiale atteindra 9,3 milliards d’habitants en 2050 et dépassera les 10 milliards en 2100. Et, cela, avec un bagage de problèmes : emploi, climat, vieillissement de la population, … ont été, entre autres, listés dans le document de l’UNFPA.

Malheureusement, le rapport constate également que les disparités sociales ne cessent de croître. Tandis qu’en 1960, les 20 % les plus riches du monde détenaient 70 % des richesses ; et  en 2005, la même proportion détenait 77 %.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*