Sahel : Le Rôle de l’Algérie dans la Lutte Anti-terroriste Américaine

La guerre civile en Libye, ajoutée à la présence de groupuscules terroristes qui s’y trouvaient déjà, a rendu le Sahel encore plus sensible qu’avant en termes de sécurité. Et dans ce contexte et dans le cadre de leur guerre contre le terrorisme, les Etats-Unis semblent compter plus que jamais sur l’Algérie.

Le dernier renouvellement de cette confiance date de mardi dernier de la bouche d’Henry S. Ensher, l’ambassadeur des Etats-Unis à Constantine. Il s’ajoute à une liste sur laquelle figurent Raymond Maxwell, le sous-secrétaire d’Etat adjoint chargé du Maghreb, Gina Abercrombie-Winstaley, la coordinatrice adjointe des programmes au Bureau américain de la coordination de la lutte antiterroriste, Jeffrey D. Feltman, le secrétaire d’Etat adjoint américain pour les Affaires du Proche-Orient et l’Afrique du Nord et John Brennan, le conseiller du président des USA Barack Obama.

Toutes ces personnalités ont, lors de leurs visites en Algérie ces dernières années, loué les actions de l’Algérie dans la lutte contre le terrorisme. La coopération algérienne avec les Etats-Unis comprend des échanges de renseignements ainsi que la lutte contre le trafic d’armes. En plus des personnalités politiques américaines qui se sont rendues en Algérie, des officiers supérieurs des armées des deux pays se sont rencontrés à plusieurs reprises pour renforcer leur coopération avec en ligne de mire une maîtrise du Sahel.

Entouré par trois grands pays producteurs de pétrole que sont l’Algérie, la Libye et le Nigéria, le Sahel, partagé notamment avec le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Burkina-Faso, toutes d’anciennes colonies françaises avec lesquelles Paris a signé des accords lui permettant d’intervenir militairement le cas échéant, pourrait être bientôt la proie d’une guerre d’influence entre les deux alliés que sont la France et les Etats-Unis. Une guerre d’influence dans laquelle le rôle de l’Algérie pourrait s’avérer décisif.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*