Israël accuse l’Iran

Deux attentats anti-israéliens, dont l’un a pu être empêché, ont été organisés hier lundi 13 février 2012. Le premier, l’explosion d’un véhicule diplomatique israélien à New Dheli, a fait quatre blessés dont la femme de l’attaché militaire israélien, et le second, un engin explosif placé dans une voiture de l’ambassade israélienne à Tbilissi, en Géorgie, a pu être empêché à temps.
Devant des élus du Likoud, le Parlement israélien, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé l’Iran d’être responsable de ces attentats. Pourtant, les représentations diplomatiques israéliennes à travers le monde avaient été placées en état d’alerte à l’occasion du quatrième anniversaire de l’assassinat à Damas dans un attentat à la voiture piégée le 12 février 2008 d’Imad Moughniyeh, le chef militaire du Hezbollah. Il pourrait également s’agir de représailles après l’assassinat en Iran de nombreux scientifiques participant au programme nucléaire de Téhéran. Le 24 janvier dernier déjà, le général Benny Gantz, chef d’état-major interarmées israélien avait dans un discours accusé le Hezbollah de s’être lancé dans une campagne d’attentats anti-israéliens à travers le monde tout en évitant une confrontation directe avec Tsahal. Des attaques et des attentats manqués avaient en effet été organisés en Thaïlande et en Azerbaïdjan et là encore c’est l’Iran et le Hezbollah qu’Israël avait pointé du doigt.
L’Iran nie toute participation aux attentas de ce lundi. Mais à la mi-janvier, les autorités thaïlandaises avaient relié un libanais arrêté et soupçonné de préparer un attentat anti-israélien à Bangkok au Hezbollah. A la fin de ce même mois de janvier, le ministère azerbaïdjanais de la Sécurité intérieure avait établi des contacts entre deux hommes soupçonnés de préparer des attaques contre l’ambassade d’Israël à Bakou et un iranien lié aux services de renseignement de la République islamique.

A propos de Fitzpatrick 1346 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*