Barack Obama : Stop aux subventions des compagnies pétrolières

Alors que le prix de l’essence à la pompe est à son plus haut niveau depuis trois ans, le gouvernement américain envisage de mettre un terme aux subventions qu’il verse aux compagnies pétrolières.
L’annonce a été faite lundi par Jay Carney, le porte-parole de Barack Obama, lors de son point de presse quotidien. Face aux contraintes subies et à la nécessité de réduire le déficit budgétaire et la dette, le président américain souhaite stopper ces subventions chiffrées à 4 milliards de dollars pendant que les grandes sociétés pétrolières américaines devraient annoncer cette semaine des bénéfices importants, voire des records. Le prix du gallon (3.78 litres) d’essence est supérieur à 4 dollars dans plusieurs Etats américains, ce qui n’était plus arrivé depuis 2008 quand le baril de pétrole tournait autour de 150 dollars.
A fin janvier déjà, Barack Obama avait demandé au Congrès de mettre un terme aux cadeaux fiscaux dont bénéficient les compagnies pétrolières en proposant de rediriger ces fonds dans la subvention des énergies renouvelables avec pour ambition de faire des Etats-Unis le premier pays à compter un million de voitures électriques en circulation d’ici à 2015.
Chose rarissime, le président républicain de la Chambre des représentants John Boehner est d’accord avec le président Obama sur le fait de revenir sur les subventions accordées aux compagnies pétrolières mais exige néanmoins la prise en compte de l’ensemble des faits, y compris l’impact sur la création d’emploi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*