Chine : Ralentissement de la croissance et baisse des IDE

Pour le sixième mois de suite, les investissements directs étrangers (IDE) ont baissé en Chine, a révélé mardi le ministère du Commerce en publiant les statistiques d’avril. De cette chute, l’Europe, premier marché en la matière, semble en être la principale responsable.

Selon les chiffres du ministère chinois du commerce, les IDE se sont élevés à 8,4 milliards de dollars américains en avril. Ce qui correspond à une baisse de 0,7 % sur un an. Même constat lorsqu’on tient compte des 4 premiers mois de l’année : 37,9 milliards de dollars américains d’IDE ont été totalisés pour un recul de 2,4 % par rapport à 2011.                        Les causes ne sont pas à chercher bien loin : les IDE en Chine subissent le contrecoup de la crise dans l’Union Européenne. Pour preuve, les investissements européens dans l’Empire du Milieu ont régressé de 27,9 % entre janvier et avril 2012 en comparaison avec la même période dans l’année précédente. Ce, pour n’atteindre que 1,9 milliard de dollars américains.

Par contre, les IDE en provenance des Etats-Unis ont, quant à eux, augmenté de 1,9 % sur les 4 premiers mois 2012, toujours par rapport au premier quadrimestre 2011. Néanmoins, le total, qui ne s’élève  qu’à 1,05 milliard de dollars américains, est humble par rapport à celui de l’Europe et ne pouvait donc pas tirer les IDE vers le haut. Cette baisse des IDE est plus que jamais un des principaux indicateurs du ralentissement de la croissance chinoise.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*