Russie: Poutine règle ses comptes avec les ONG

Samedi dernier, le Kremlin a annoncé la signature par le président russe Vladimir Poutine d’une loi sur les ONG qui suscite une vive controverse, dans le pays comme à l’étranger. Cette loi place les ONG bénéficiant de financements étrangers sous un contrôle étroit, les considérant comme des « agents étrangers ».
Le contrôle prévu par la nouvelle loi s’exerce sur plusieurs aspects de la vie des ONG concernées : leurs ressources, leur comptabilité et leur gestion. Les ONG concernées seront dorénavant tenues de publier régulièrement leurs sources de revenus et leur gestion. Ces contrôles se feront de manière tout à fait officielle. L’approbation présidentielle de cette loi, tout à fait constitutionnelle rappelons-le puisqu’elle avait auparavant été approuvée par les deux chambres du Parlement russe, a, même pour le premier observateur venu, un air de règlement de comptes. En effet, les élections législatives de décembre dernier et celle présidentielle trois mois plus tard qui a permis le retour au pouvoir de Vladimir Poutine, ont été vivement contestées dans le pays .De nombreuses manifestations de contestations s’étaient alors déroulées dans plusieurs villes, principalement à Moscou, pour dénoncer des fraudes électorales. Et les Les ONG  avaient alors copieusement alimenté les accusations de fraudes électorales.
Vladimir Poutine avait vivement réagi en qualifiant la vague de contestation à son encontre d’illégitime. Il s’en était également pris aux Organisations Non Gouvernementales russes, pour la plupart financées par l’étranger, qui soutenaient les contestataires.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*