Les différends judiciaires entre la Libye et la CPI

Mercredi dernier, pour sa première allocution devant le Conseil de sécurité depuis son élection au poste de Procureure de la CPI (Cour Pénale Internationale) en décembre dernier, Fatou Bensouda a appelé les nouvelles autorités libyennes à ne pas négliger le processus judiciaire dans la transition que traverse le pays.

Le jugement des dignitaires du régime Kadhafi est incontestablement un passage obligé pour permettre aux Libyens de tourner la page. Si la nouvelle procureure de la CPI se réjouit des efforts fournis par les autorités dans ce sens, il n’en demeure pas moins que la CPI est toujours opposé aux autorités du pays sur la priorité des jugements à mener. En plus des affaires du fils du Colonel, Seif al-Islam Kadhafi, et de son beau-frère Abdoullah Senoussi, tous deux arrêtés et placés en détention, d’autres affaires intéresseraient également énormément le Bureau de la Procureure. Il s’agirait des allégations de crimes à caractères sexiste, de crimes attribués à d’autres membres du régime Kadhafi et ainsi qu’à des forces rebelles pendant la période de la révolution l’année dernière.

Suite à sa prise de fonctions, la Procureure de la CPI a invité le nouveau gouvernement libyen à se montrer intraitable sur les questions de violation des lois internationales et les autres crimes qui ont été commis pendant cette période trouble de l’histoire libyenne, quels qu’en aient été les auteurs ou les victimes. Histoire de ne pas sacrifier la justice sur l’autel de la réconciliation nationale. Les jugements de Seif al-Islam Kadhafi et d’Abdoullah al-Senoussi sont pour le momemt l’objet d’une demande d’exception d’irrecevabilité déposée par le gouvernement libyen auprès de la CPI. Il doit prouver que les autorités libyennes ont véritablement enquêté et engagé des poursuites afin de pouvoir juger les anciens cadres Kadhafi.

A propos de Fitzpatrick 1363 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*