Etats-Unis : renforcement du bouclier antimissile

Etats-Unis renforcement du bouclier antimissileSelon le Pentagone, les USA sont prêts à se défendre contre toute attaque militaire : le système antimissile américain a été récemment renforcé.

Les Etats-Unis ont beau être la première puissance mondiale, ils vivent toujours dans la crainte d’attaques terroristes. A l’heure actuelle, ce sont des attaques de type nucléaire que l’administration américaine redoute le plus. D’où, elle travaille constamment à l’amélioration de son système de sécurité territoriale. D’après le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel, les USA comptent déployer 14 intercepteurs antimissiles en plus des 30 distribués au préalable sur le territoire américain, soit sur les bases de Fort Greely en Alaska et de Vandenberg en Californie. Ce renforcement est en fait une précaution suite aux menaces de l’Iran et de la Corée du Nord. Ce dernier Etat est particulièrement redouté par Washington : d’après les puissances occidentales, Pyongyang a effectué un tir de missile balistique avec succès en décembre dernier et, en plus, un essai nucléaire au cours du mois de février. Quant aux modalités du déploiement des intercepteurs de missile, plus précisément appelés « intercepteurs basés à terre » (GBI), ce matériel sera déployé d’ici 2017. Pour ce qui est de leur fonctionnement, les GBI sont les intercepteurs des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) : ce matériel emprisonne un véhicule exo-atmosphérique destiné à percuter le missile visé une fois qu’il est libéré.

Comme si les GBI ne suffisaient pas, les USA disposent également des SM3, un autre type d’intercepteur de missile dont les croiseurs Aegis américains sont équipés. Autre mesure, les autorités américaines entendent installer un nouveau site pour leurs missiles GBI. Pour ce faire, une étude environnementale sera menée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*