France : Duel Cahuzac – Moscovici

-Une page de l’affaire Cahuzac va bientôt être tournée. La commission chargée d’établir la vérité sur le dysfonctionnement de l’Action des autorités dans ce scandale va bientôt rendre son rapport. En gros, la commission va complètement blanchir l’Elysée ainsi que le gouvernement Ayrault. La rencontre finale ainsi que la publication des résultats de la commission sont prévues pour la deuxième semaine du mois d’octobre.

Les députés UMP de leur côté expriment encore un goût d’insatisfaction et s’insurgent contre une enquête qui ne veut pas poser le problème de fond : Pourquoi le président n’a pas réagi plus vite alors que les signaux s’accumulaient ? Pour la droite, si les travaux s’arrêtent à ce niveau, cette commission n’aura servi à rien si ce n’est pour dédouaner le président et son gouvernement. On  se souvient encore des échanges houleux à travers les médias ainsi que des discours contradictoires face à la commission, entre le concerné Jérôme Cahuzac et le ministre de l’Economie. Les deux hommes semblaient ne pas se souvenir des mêmes choses lors d’une réunion à l’Elysée où le chef de l’Etat aurait demandé à Moscovici de vérifier l’existence ou non du compte suisse de Jérôme Cahuzac.

Finalement, les seules personnes pouvant tirer un trait entre les deux versions sont le président de la république et  le premier ministre qui ne seront pas auditionnés. Les députés PS s’y sont opposés. A droite, l’on reste convaincu qu’il y a anguille sous roche et que la gauche protégerait quelqu’un.

Après publication du rapport, l’attention va donc se détourner de l’Exécutif pour se recentrer sur Jérôme Cahuzac.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*