Iles Senkaku : Appui de Barack Obama au Japon

barack-obama-japonDans une déclaration ce jeudi à Tokyo, le président américain Barack Obama a affirmé que les îles Senkaku étaient « couvertes » par le traité de défense Etats-Unis/Japon, se plaçant ainsi du côté du Japon actuellement, en conflit avec la Chine sur le contrôle de ces îles.
En pleine tournée asiatique, le président américain a fait cette déclaration lors d’une conférence de presse, à l’issue d’un sommet avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Barack Obama a placé les îles Senkaku au même rang que tous les territoires sous administration japonaise et, de ce fait, couvert par l’article 5 du traité de défense bilatéral. Malgré cette prise de position, et en prenant bien soin de ne pas citer nommément la Chine, le président US a toutefois appelé à une résolution « pacifique et par le dialogue  des différends dans la région, y compris maritimes ». Malgré leurs inquiétudes, les Etats-Unis ne s’étaient jusqu’alors pas clairement prononcés sur les contentieux maritimes de la Chine avec le Japon. Pékin a aussi d’autres différends avec les Philippines et le Vietnam.
Situées en mer de Chine orientale à 200 kilomètres au nord-est de Taïwan et à 400 kilomètres à l’ouest d’Okinawa dans le sud du Japon, les îlots des Senkaku sont administrés par le Japon. Mais cela ne les empêche pas d’être revendiqués par la Chine sous le nom de Diaoyu. L’opposition entre les deux pays a franchi un cap, suite à l’initiative prise par le Japon, en septembre 2012, de nationaliser trois de ces îles. Depuis, Pékin envoie régulièrement des navires dans les parages, nourrissant une crainte de voir, un incident armé entre les deux puissances asiatiques, dégénérer en un conflit ouvert.

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*