Israël : A la recherche des trois adolescents enlevés

recherche-adolescent-israelQuatre jours après l’enlèvement de trois jeunes israéliens, la situation est toujours confuse en Israël. Malgré des accusations contre le Hamas et une vaste opération de recherches décidées par les autorités israéliennes, les jeunes hommes demeurent introuvables.
Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaer, 16 ans, et Naftali Frenkel, 16 ans et également citoyen américain, tous trois étudiants dans des écoles talmudiques, ont disparu alors qu’ils faisaient de l’auto-stop près de Gush Etzion. Ce bloc de colonies est situé entre les villes de Bethléem et Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, une zone sous contrôle civil et militaire israélien. Bien que l’enlèvement n’ait pas été revendiqué, les autorités israéliennes ont aussitôt pointé du doigt, le mouvement Hamas. Les Etats-Unis, par le biais de leur secrétaire d’Etat John Kerry, ont évoqué plusieurs indices qui indiquent une implication de ce mouvement islamiste.
Une vaste opération de recherches, la plus importante depuis des années en Cisjordanie, a été organisée par l’armée israélienne dans la région d’Hébron. Elle a mobilisé plus de 2 500 soldats et élargie ces dernières 24 heures et permis l’arrestation d’une dizaine d’activistes du Hamas dont le député Hassan Youssef, l’un des fondateurs du mouvement. Deux activistes du Hamas de la région d’Hébron auraient disparu de leurs domiciles depuis jeudi soir et sont actuellement recherchés. Des barrages ont été établis près de Hébron et aucun véhicule n’est autorisé à entrer ou à sortir de la ville. Hormis  les cas humanitaires et l’approvisionnement en essence, les deux principaux points de passage entre Israël et la bande de Gaza ont été fermés pour éviter un transfert des trois disparus à Gaza.
Les opérations de recherche ont conduit à des échauffourées entre la population palestinienne et les soldats israéliens et pourraient détériorer encore plus la situation sécuritaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*