France Telecom convoite un opérateur en R.D.Congo

Très prochainement, France Télécom Orange pourrait investir un nouveau pays africain, en l’occurrence, la République Démocratique du Congo (RDC). En effet, l’opérateur est fortement intéressé  par un  appel d’offre qu’a récemment lancé Congo Chine Telecom (CCT), le quatrième opérateur de téléphonie mobile dans le plus vaste pays d’Afrique Centrale.

Insatiable est l’adjectif qui convient le mieux à France Telecom en ce moment. Après avoir fait des acquisitions et pris des participations un peu partout en Afrique (Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, …), c’est maintenant sur la RDC et l’opérateur téléphonique CCT, propriété du chinois ZTE, que le géant français des télécommunications jette son dévolu. « Nous sommes en pourparlers exclusifs avec ZTE sur l’acquisition de leurs 51 % de CCT. (…) De plus, nous envisageons de participer à l’offre soumise par la RDC sur sa part (49 %, NDLR) », annonçait lundi 18 Juillet un porte-parole de France Télécom. Cette dernière pourrait décaisser la bagatelle de 300 millions d’euros (plus de 400 millions de dollars américains) pour concrétiser l’opération.

Ce n’est pas par hasard que France Telecom veut s’installer en RDC. En effet, ce pays présente d’énormes potentialités pour le groupe français. Déjà, il compte 65 millions d’habitants dont seulement 17 % disposent d’un téléphone portable, ce qui est, de loin, inférieur à d’autres pays africains à l’instar du Sénégal où 75 % des personnes sont équipés d’un mobile. En plus, la plupart des congolais n’utilisent pas encore une foule de services téléphoniques comme, à titre illustratif,  la possibilité d’effectuer des opérations bancaires. Aussi, France Télécom Orange pourrait rapidement rentrer dans ses frais par le biais de son fameux service de paiement, Orange Money. A tout cela s’ajoute d’innombrables opportunités qui se peaufinent à l’horizon congolais pour France Télécom, laquelle veut également conquérir le monde arabe, notamment, le Maroc, la Syrie et l’Irak.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*