Egypte : Restrictions pour les citoyens se rendant en Libye et Turquie

Afin d’empêcher les jeunes Egyptiens d’être recrutés par des mouvements djihadistes, les autorités du pays ont adopté de nouvelles mesures restrictives pour les Egyptiens se rendant en Turquie et Libye.

arton24665Cette information a été révélée à l’AFP par un responsable de la sécurité sous couvert de l’anonymat. « Les voyageurs égyptiens de sexe masculin, âgés de 18 à 40 ans, et se rendant en Turquie et en Libye, doivent au préalable obtenir une autorisation d’un officier de liaison du département des passeports et de l’immigration », a-t-il précisé. Cette nouvelle mesure vise à empêcher « l’engagement des jeunes Egyptiens au sein des groupes terroristes dont entre autres, l’Etat Islamique  », a-t-il précisé. Cette disposition est entrée en vigueur depuis le 3 décembre dernier et selon des informations de la CIA, au moins 20 000 étrangers ont rejoint les rangs du groupe EI.

La Turquie étant limitrophe de la Syrie, certains djihadistes empruntent cette frontière pour intégrer le groupe Daech en Syrie ou en Irak. Dans ce dernier pays, ce mouvement terroriste contrôle d’importantes parties du territoire. Quant à la Libye, ce pays n’a jamais pu retrouver la stabilité depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.Actuellement, plusieurs milices s’y affrontent pour conquérir le pouvoir.

De son côté, l’Egypte n’est pas épargnée par les actes terroristes .Depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013,les attentats ciblant particulièrement les forces de l’ordre s’y sont répétés.Et, tout récemment, le principal mouvement djihadiste du pays, Ansar Beït al-Maqdess, a prêté allégeance au groupe EI de Baghdadi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*