Rejet de la résolution palestinienne par le Conseil de Sécurité

conseil-securite-doit-reunir-17Le Conseil de sécurité des Nations unies a rejeté mardi la résolution palestinienne qui demandait notamment la fin de l’occupation des Territoires palestiniens d’ici deux ans. Israël a fait état de sa satisfaction tandis que les Palestiniens préparent leur contre-attaque.

Il n’a manqué qu’une voix à la résolution palestinienne qui a reçu huit voix pour, deux voix contre et cinq abstentions alors qu’il lui aurait fallu neuf voix sur les 15 du Conseil pour être retenue. Trois des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, à savoir, la France, la Chine et la Russie ont apporté leur soutien à la résolution, le Royaume-Uni s’est abstenu et les Etats-Unis ont été les seuls avec l’Australie à voter contre.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Tzahi Hanegbi s’est exprimé mercredi sur les ondes de la radio publique pour faire état de la satisfaction de son pays. Mais pour certains commentateurs israéliens, si le rejet de la résolution palestinienne a évité à Israël un fiasco, il ne s’agit que d’une victoire à court terme car les pressions internationales devraient se poursuivre et les Palestiniens reçoivent de plus en plus de témoignages de soutien de la part des gouvernements du monde, notamment des pays occidentaux.

L’Autorité palestinienne est loin de se déclarer vaincue puisque ses dirigeants devaient se réunir mercredi à Ramallah, au siège de l’Autorité palestinienne en Cisjordanie occupée, autour du président Mahmoud Abbas, pour discuter des prochaines étapes de leur campagne diplomatique pour mettre fin à l’occupation israélienne. Les Palestiniens avaient déjà prévenu qu’en cas d’échec de leur résolution au Conseil de sécurité, ils signeraient une nouvelle série de traités et conventions pour adhérer à un maximum d’organisations internationales, dont la Cour Pénale Internationale (CPI) de manière à pouvoir y poursuivre des responsables de l’Etat hébreu pour « crimes de guerre ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*