Egypte : Des cadres des Frères musulmans sur liste noire du terrorisme

freres-musulmans-liste-noire-terro1La justice égyptienne vient encore de sanctionner certains membres de la confrérie des Frères Musulmans. Selon des informations rapportées dimanche par l’agence officielle de presse Mena, Mohamed Badie, qui est le guide suprême de cette formation politique, ainsi que dix-sept autres membres responsables du même mouvement ont été mentionnés sur la liste noire des personnalités terroristes par le procureur général de l’Egypte, Hicham Barakat.

Depuis plusieurs mois déjà, la confrérie des Frères musulmans est considérée comme organisation terroriste sur le territoire égyptien. A ce titre, il est interdit à cette formation d’avoir des activités. En outre, des milliers de membres de ce parti ont été mis aux arrêts depuis que l’armée a destitué l’ex-président islamiste, Mohamed Morsi, en juillet 2013 au terme d’un mouvement de protestation contre l’équipe exécutive qu’il dirigeait.

Dans ce contexte, le procureur général de l’Egypte n’a pas eu de mal à appliquer, pour la première fois, la récente loi contre le terrorisme. Sur base de ce texte, les pouvoirs publics ont la possibilité d’identifier et de lister les personnalités et les organisations considérées comme terroristes. Cette fois-ci, le procureur Barakat a frappé, entre autres, Khairat El Chater, qui figure parmi les principaux dirigeants de la confrérie des Frères Musulmans.

A ce propos, ce responsable islamiste a d’ores et déjà été condamné à la prison à perpétuité par la justice égyptienne. D’ailleurs, bon nombre des cadres de cette formation politique sont actuellement incarcérés et condamnés à de lourdes peines.,en particulier Mohamed Badie condamné à la peine capitale.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*