Arabie Saoudite : Trois militaires exécutés pour « haute trahison »

Trois militaires saoudiens accusés par le ministère de la Défense, de «collaboration avec l’ennemi», ont été condamnés pour «haute trahison» et mis à mort samedi dernier.

Dans un communiqué relayé par l’agence de presse officielle SPA, le ministère saoudien de la Défense a affirmé que les trois soldats exécutés ont tenté de «déstabiliser le royaume et ses intérêts militaires». Mais il a n’a donné aucune précision sur l’identité de l’«ennemi» avec lequel ils auraient collaboré.

Ces trois militaires ont été mis à mort non loin de la frontière avec le Yémen. Il s’agissait de Mohammad ben Ahmed, Chaher ben Issa et Hamoud ben Ibrahim. 

L’exécution de soldats est un fait rarissime dans le royaume wahhabite, réputé pour sa discrétion au sujet de ses troupes. « Le fait que les noms des militaires aient été rendus publics signifie que les Saoudiens doivent considérer que leur faute présumée est exceptionnellement grave et qu’elle mérite donc une punition exemplaire», a estimé David des Roches, du Near East South Asia Center for Strategic Studies, dont le siège se trouve à Washington.

Ces mises à mort ont eu lieu alors que l’Arabie Saoudite s’implique davantage dans le conflit armé au Yémen et que l’homme fort du royaume, le prince héritier Mohammad ben Salmane, cherche à affermir son pouvoir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*