L’Irak enregistre cinq premiers cas de mucormycose, une maladie rare liée au coronavirus

Le ministre irakien de la Santé a fait état mardi, de cinq premiers cas de mucormycose enregistrés dans une province située dans le sud du territoire ainsi qu’un premier décès occasionné par cette infection, également appelée maladie du champignon noir.

D’après Sayf Al-Badr, le porte-parole du ministère irakien de la Santé, ces cas ont été enregistrés dans la province de Dhi Qar. Ces nouveaux cas ne sont pas préoccupants, a ajouté, dans la foulée, le même responsable.

Il semble que la mucormycose est rencontrée, en majorité, chez des malades ayant contracté le coronavirus, virus responsable du Covid-19. La mucormycose est une infection grave et létale, mais rare.

En outre, le même ministère irakien a fait état mardi par le biais d’un communiqué de 4 170 nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués au cours des 24 précédentes heures. Cela a porté le total des personnes ayant contracté le coronavirus dans ce pays à 1 205 522.

A la même occasion, 30 nouveaux décès dus au Covid-19 au cours de la même journée ont été rapportés, ce qui porte le total de morts relatives au coronavirus en Irak à 16 405. Quant au nombre de personnes guéries, il a crû de 4 343 pour atteindre un total de 1 120 799.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*