Le régulateur européen des médicaments donne son feu vert à la pilule anti-Covid de Pfizer

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déclaré hier jeudi avoir approuvé la pilule anti-Covid de Pfizer, commercialisée sous le nom de Paxlovid. Celui-ci devient le premier médicament antiviral pris par voie orale autorisée au sein de l’Union européenne.
Dans un communiqué, le régulateur européen a recommandé d’autoriser Paxlovid pour le traitement du Covid-19 chez les adultes qui n’ont pas besoin d’oxygène supplémentaire et qui présentent un risque accru que la maladie devienne grave.
L’EMA dit avoir évalué les données d’une étude impliquant des patients atteints du Covid-19 montrant que « le traitement par Paxlovid réduisait de manière significative les hospitalisations ou les décès chez les patients qui présentaient au moins une affection sous-jacente les exposant à un risque de Covid-19 sévère ». La majorité des patients de l’étude étaient infectés par le variant Delta et des tests réalisés en laboratoire suggèrent que Paxlovid devrait rester efficace contre Omicron.
La pilule Pfizer est une combinaison d’une nouvelle molécule, PF-07321332, et du ritonavir, un antiviral contre le VIH, qui se prennent sous forme de comprimés séparés. En décembre, Pfizer avait déclaré que sa pilule anti-Covid réduisait de près de 90% les hospitalisations et décès chez les personnes à risque lorsque la prise dans les premiers jours après l’apparition des symptômes.
Les antiviraux sont très attendus car ils sont faciles à administrer, en pouvant être pris simplement chez soi avec un verre d’eau. Ils agissent en diminuant la capacité d’un virus à se répliquer, freinant ainsi la maladie.
Après son avis favorable, les recommandations du comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA vont être envoyées à la Commission européenne pour une décision rapide applicable dans les Etats membres de l’UE, une procédure d’approbation qui prend généralement quelques heures ou quelques jours.

A propos de Fitzpatrick Georges 1521 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise