Arabie Saoudite : changement de stratégie au Yémen

changement-strategie-ksaA la surprise générale, l’Arabie Saoudite a annoncé mardi sa décision de suspendre ses raids aériens contre les positions des rebelles houthis au Yémen. Le royaume wahhabite avait initié cette offensive il y a près d’un mois.

En fait, il s’agit d’un changement de stratégie. Riyad a décidé de mettre fin à a campagne aérienne pour entamer une phase politique. A en croire le ministère saoudien en charge de la Défense, les raids aériens ont réussi à « éliminer les menaces pesant sur la sécurité de l’Arabie Saoudite et des pays voisins ». En réaction à ce communiqué, l’Iran s’est satisfait, jugeant que cela constitue une avancée vers la résolution politique de ce conflit. Il faut noter que Téhéran a toujours été accusé par Riyad et son allié, Washington, d’apporter un soutien militaire aux insurgés houthis, issus de la minorité zaydite chiite. Par ailleurs, les Etats-Unis, qui ont prêté main forte à l’Arabie Saoudite lors de ces opérations dans les domaines de la logistique et des renseignements, ont aussi exprimé leur satisfaction.

Néanmoins, cette offensive militaire, baptisée « Tempête décisive », est loin d’avoir été une réussite totale pour bon nombre d’observateurs. Pour cause, les rebelles houthis poursuivent leurs activités au Yémen. Ainsi, mercredi matin, ils ont pris le contrôle du camp d’une brigade fidèle au président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, située non loin de Taëz (sud-ouest). D’après le témoignage d’un officier loyaliste se trouvant alors dans cette base, de violents affrontements causant des « dizaines de morts et de blessés » dans les deux parties belligérantes ont abouti à la perte du camp de la Brigade 35 blindée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*