Irak : le numéro deux de l’EI tué lors d’un raid ?

ei-n-2Le gouvernement irakien a annoncé mercredi qu’Abou Alaa Al-Afari, qui est considéré comme la deuxième personnalité de l’organisation Etat Islamique (EI), a été ciblé par une frappe aérienne perpétrée par la coalition internationale anti-djihadiste dans le nord-ouest de l’Irak.

De manière plus précise, c’est le ministère irakien de la Défense qui a diffusé cette information en publiant une vidéo supposée du bombardement : « sur la base d’informations précises des services de renseignements, une frappe aérienne a été menée par la coalition internationale, visant Abou Alaa Al-Afari, le numéro deux de l’organisation terroriste Daech (EI) », a-t-il été mentionné par voie de communiqué. Mais, celui-ci ne précise pas si ce responsable djihadiste a succombé lors de cette attaque, qui a été menée lors d’une rencontre à la mosquée des martyrs de Tall Afar. Cette petite localité du nord de l’Irak est située sur la voie reliant la ville de Mossoul à la frontière syrienne. De son côté, le commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom) a nié que sa flotte aérienne ait attaqué une mosquée. Il a également ne pas avoir « d’information permettant de corroborer » le fait qu’Abou Alaa Al-Afari ait été tué à l’issue de ce raid.

C’est depuis le mois dernier que le nom d’Abou Alaa Al-Afari revient fréquemment dans la presse, selon laquelle le leader de l’EI, Abou Bakr Al-Baghdadi, alors blessé suite à une frappe de la coalition anti-djihadiste, lui avait délégué la direction du mouvement. A ce propos, le Pentagone avait déclaré qu’il n’y avait aucune raison de croire que le numéro un de Daech était blessé. Quoi qu’il en soit, le département américain de la justice s’est engagé à offrir une récompense financière pouvant atteindre 7 millions de dollars pour tout renseignement qui pourrait mener à Abou Alaa Al-Afari.

A propos de Fitzpatrick 1332 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*