Le Koweït envisage d’augmenter sa production pétrolière

Cost Of Oil Continues Steep Drops, As US Production Increases And Foreign Companies Lower PriceDevant la presse, un responsable de la Kuwait Petroleum Corp, Jamal al-Loughani, a indiqué que le Koweït envisage d’augmenter sa production pétrolière de sorte à compenser la perte estimée à 250 000 barils par jour occasionnée par un différend avec l’Arabie Saoudite. Ce conflit est lié à l’exploitation pétrolière par ces deux Etats.

« La Kuwait Oil Company fait de son mieux pour se concentrer sur les champs à production élevée …, creuser plus de puits dans le but de compenser la perte de production dans la zone neutre », a déclaré M. Loughani à la presse. En effet, le conflit entre le Koweït et l’Arabie Saoudite a entraîné la fermeture des champs de Khafji et Wafra, tous deux situés dans la zone neutre. Ce qui correspond à la perte de 500 000 b/j, que les deux pays avaient pour usage de se partager équitablement. Vraisemblablement, cette situation ne semble pas trop inquiéter M. Loughani : « nous avons un plan ambitieux visant à augmenter la production d’ici la fin de l’année pour revenir au niveau antérieur à la fermeture de ces champs », a-t-il assuré.

Pour information, c’est depuis octobre dernier que le champ offshore de Khafji (300 000 b/j) a été fermé pour des raisons d’ordre environnemental. Quant à celui de Wafra (200 000 b/j), ce n’est que la semaine dernière qu’il a été fermé. Ainsi, la production pétrolière est totalement à l’arrêt dans la zone neutre. A en croire le quotidien local Al-Jarida, le Koweït a sollicité un arbitrage international dans son différend avec l’Arabie Saoudite. Le premier pays, qui ne dispose que de peu de capacités supplémentaires de production, semble plus affecté par cette situation que le royaume wahhabite.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*