Irak : macabre découverte à Tikrit

decouverte-macabre-tikritPrès de 500 dépouilles ont été exhumées dans quatre fosses communes à Tikrit en Irak. Les éléments du groupe Etat Islamique (EI) sont accusés d’y avoir tué des centaines de recrues, pour la plupart chiites, au début de sa vaste offensive sur le territoire irakien il y a environ un an.

C’est la ministre irakienne de la Santé, Adila Hammoud, qui annoncé cette macabre découverte à la presse : « nous avons exhumé les de 470 martyrs de Speicher », a-t-elle déclaré jeudi. Et de préciser, par la suite, que ce chiffre n’est que provisoire, étant donné que « le travail de fouille continue ». Pour rappel, des hommes armés membres ou en lien avec l’organisation de l’EI avaient raflé, en juin 2014, des centaines de recrues alors en rassemblement dans le camp militaire de Speicher. Celui-ci prend place à l’extrémité nord de Tikrit. D’après des images diffusées par le groupe djihadiste, ces recrues avaient été tuées les unes après les autres. Ce qui avait profondément choqué la communauté chiite. Suite à cela et également en réponse à l’appel lancé par l’ayatollah Ali al-Sistani, principal chef religieux chiite en Irak, des milices s’étaient associées aux forces régulières pour combattre les rebelles islamistes.

Si certaines dépouilles avaient été jetées dans le Tigre, fleuve qui traverse Tikrit, la plupart des corps des recrues massacrées avaient été enterrés dans des fosses communes dans la périphérie de cette localité. Les 470 cadavres exhumés proviennent de quatre fosses communes, dont l’une en contenait 400 selon Ziad Ali Abbas, le médecin responsable de la principale morgue de Bagdad. Selon certaines sources, jusqu’à 1 700 personnes seraient mortes lors du massacre de Speicher.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*