Koweït : le Parlement approuve un budget déficitaire

koweit-parlement1Le Parlement koweïtien a procédé mercredi à l’adoption du budget de l’Etat pour l’exercice 2015 – 2016. Du fait du fort recul des cours du pétrole, il a prévu 23,2 milliards de dollars de déficit.

En termes de revenus, ce budget, qui a obtenu un vote favorable de la part de 43 sur 47 élus koweïtiens, est inférieur de 40,7 milliards de dollars à celui de l’exercice précédent. De même, les dépenses publiques koweitiennes ont été diminuées pour atteindre 63,9 milliards de dollars, soit un recul de 17,4 % en comparaison au budget 2014 – 2015. « Nous sommes confrontés à une situation financière difficile », a déclaré le ministre koweïtien des Finances, Anas Saleh. Et de poursuivre : « nous devons limiter les dépenses et diversifier nos sources de revenus afin de ne pas rester trop dépendant des revenus du pétrole ». En effet, l’Etat koweïtien tirait, jusque là, environ 90 % de ses revenus de l’or noir. Mais, cette ressource ne représente plus que 42,8 % des revenus du même pays, soit 38,8 milliards de dollars. Dans ce contexte, M. Saleh a estimé que « le budget sera déficitaire aussi longtemps que le prix du baril restera bas ». Il faut noter que les cours pétroliers avaient dégringolé de plus de 60 % de leur valeur entre juin 2014 et janvier dernier avant de connaître un certain redressement.

De son côté, le responsable du comité en charge du budget au Parlement, Adnane Abdel, s’est voulu rassurant en affirmant que « les coupes dans les dépenses publiques n’affecteront pas les salaires, les services publics et les projets de développement ».

A propos de Fitzpatrick 1314 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*