Qatar : augmenter l’autonomie agricole de l’émirat

qatar-agriDes responsables du groupe Hassad Food, le plus grand groupe agricole qatari, ont annoncé mardi le lancement du Qatar dans un grand programme qui doit permettre à l’émirat d’ici 2023 de voir 70% des légumes consommés par ses habitants être cultivés localement.

Un projet pilote baptisé Zulal Oasis est mené depuis deux ans à l’ouest de Doha par le groupe. Il consiste à faire pousser des tomates dans des serres, sans sol et en utilisant de l’eau d’irrigation recyclée. Cette technologie permet de maintenir la production à des niveaux élevés sans tenir compte des saisons. Selon le Président-Directeur Général du groupe Hassad Food, Nasser Mohamed Al Hajri, ce projet pilote s’est révélé un « grand succès ». Les résultats ont dépassé les attentes concernant le rendement et la qualité et la technologie utilisée s’est avérée être parfaitement adaptée au climat du Qatar. Ces résultats probants ont poussé le groupe à étendre ce projet pour augmenter sensiblement la production locale de légumes.

Actuellement, selon la saison, seulement entre 11% et 16% des légumes consommés par les Qataris sont cultivés dans l’émirat. L’objectif de Hassad Food de faire passer ce chiffre à 70% d’ici huit ans correspond à un quadruplement de cette capacité. Le groupe envisage également d’étendre le projet des tomates uniquement à d’autres légumes populaires dans l’émirat, comme les concombres, les aubergines et les courgettes.

En grande partie désertique, le Qatar dépend en grande des importations pour satisfaire ses besoins en légumes. La question de la sécurité alimentaire est d’une importance cruciale au Qatar. Le projet de Hassad Food coïncide avec un programme de sécurité alimentaire national lancé en 2013 et qui s’étale jusqu’en 2030 dont le but est d’augmenter l’autonomie de l’émirat en termes d’alimentation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*