France : baisse des loyers

france-locationSelon une étude publiée par l’observatoire Clameur, les loyers des nouveaux baux en France ont baissé de 1.4% sur les premiers mois de l’année en cours. Cette tendance est générale, n’épargnant pas les grandes villes, mais aucune certitude ne peut être faite sur sa longévité.

Les loyers reculent dans 55.4% des villes de plus de 10 000 habitants. Les grandes villes, même Paris avec un recul de 1.8%, ne sont pas épargnées. Les petites surfaces plus particulièrement sont concernées avec des baisses de 2.7% pour les loyers des studios et 1 pièce et 1.3% pour ceux des 2 pièces. Selon Clameur, la raison de cette baisse des loyers est à chercher du côté de la « grande dépression » qui frappe le pays. La baisse du pouvoir d’achat a contraint les Français à moins déménager. L’offre des hébergements à louer a alors dépassé la demande. Dans un premier temps, le marché locatif a vu son activité décroître avant que la situation ne se ressente sur le niveau des loyers. La baisse des loyers ne fait que confirmer une tendance déjà ancienne d’une hausse des loyers inférieure à celle de l’inflation depuis 2006 alors que de 1998 à 2006, les loyers augmentaient de 4% pendant que l’inflation était contenue à 1.8%

Bien évidemment, la baisse des loyers fait le bonheur des 6.5 millions de ménages qui louent dans le parc privé. Mais le sentiment est tout autre du côté des propriétaires-bailleurs. Ces derniers mettent plus longtemps, environ 6.1 semaines, pour relouer un logement et rechignent à effectuer de lourds travaux d’entretien. Toutefois, les experts s’attendent à ce que la situation se renverse très bientôt. Une hausse des loyers est envisageable si la reprise du marché se confirmait, la mobilité ayant augmenté de presque 10% en 2015.

A propos de Fitzpatrick 1318 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*