Irak-Syrie : Arrivée de près de 30.000 combattants étrangers depuis 2011

djihadistes-etrangers-syrie-irakEnviron 30.000 djihadistes étrangers sont arrivés en Syrie et en Irak depuis l’avènement du printemps arabe début 2011, soit le double des estimations datant de l’année dernière, selon des informations des renseignements américains relayées samedi par le « New York Times ».

Dans ce lot des djihadistes étrangers, dont un bon nombre de ressortissants de pays occidentaux, figureraient 250 combattants de nationalité américaine alors qu’on n’en comptait qu’une centaine un an auparavant, d’après des responsables des services de renseignements américains qui se sont confiés au journal américain sous couvert d’anonymat.

Toujours selon la même source, les 30.000 djihadistes volontaires proviennent de 100 pays et ont intégré le groupe Etat Islamique (EI), qui contrôle d’importantes portions des territoires syrien et irakien depuis l’année dernière. En 2014, indiquent les mêmes sources, le nombre de djihadistes étrangers en Syrie et en Irak, 15.000 individus qui provenaient de 80 pays.

Le président américain, Barack Obama va présider demain mardi à New York, une rencontre internationale sur la lutte contre le groupe EI. Son pays pilote, depuis plus d’un an, une coalition militaire internationale regroupant une soixantaine d’Etats et est à l’origine de milliers de raids aériens contre des positions de l’organisation de l’EI en Syrie et en Irak.

Le New York Times juge que la croissance du nombre des djihadistes étrangers sur les fronts irakien et syrien, devrait rendre la tâche de la coalition internationale anti-djihadiste encore plus compliquée.

A propos de Fitzpatrick 1366 Articles

Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*