Irak : Un camp d’opposants iraniens touché par des tirs de roquettes

tir-roqutesUn camp abritant des opposants iraniens en exil, à proximité de l’aéroport international de Bagdad, en Irak, a été touché jeudi, par une douzaine de roquettes, a annoncé un porte-parole des forces armées irakiennes.

A en croire le porte-parole de ce groupe d’opposants, au moins 23 membres de l’Organisation des Moudjahidines du Peuple Iranien (OMPI) ont trouvé la mort suite à ce raid. Jusqu’à présent, il n’a pas été déterminé si l’OMPI était la cible de cette attaque. Un porte-parole de cette organisation à Paris a rapporté qu’il y a également plusieurs dizaines de blessés.

De son côté, le porte-parole du commandement des opérations conjointes, le général Yahya Rasool, a indiqué que les roquettes ont été tirées à partir de Bakriya, un quartier distant de six kilomètres au nord-est de l’aéroport international de la capitale.

Quant à la police irakienne, elle a précisé que six roquettes de type Katioucha sont tombées dans le périmètre de l’aéroport sans occasionner de dommages et six autres ont atteint le camp de l’OMPI, également appelé « Camp Liberty ».

Pour rappel, l’OMPI est installée en Irak depuis son conflit avec l’Iran dans les années 1980. Mais, ce mouvement a vu le jour en 1965 dans l’objectif de mener une lutte armée contre le shah d’Iran, Mohammed Reza Pahvali. L’OMPI avait soutenu Saddam Hussein pendant la guerre entre l’Irak et l’Iran dans les années 1980. Ainsi, en 2003, cette organisation était tombée en disgrâce suite au déclin du régime de l’ancien dirigeant irakien, d’où son transfert dans le Camp Liberty en 2012.

A propos de Fitzpatrick 1315 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*