EI profère des menaces contre le Royaume-Uni et son Premier ministre

L’organisation de l’Etat islamique (EI) a publié dimanche dernier sur les réseaux sociaux, une vidéo de propagande dans laquelle elle menace le Royaume-Uni dont l’aviation procède actuellement à des frappes contre ses positions en Syrie.

Dans cette vidéo de onze minutes, un homme encagoulé menace également, avec un accent britannique, le Premier ministre David Cameron qu’il qualifie d’«arrogant et stupide, un esclave de la Maison Blanche», lui promettant «l’invasion de son pays».

Le Times et le Guardian ont annoncé que les services de renseignement britanniques ont commencé à enquêter sur ce djihadiste à l’accent britannique, qui n’est pas sans rappeler Muhammad Emwazi, plus connu sous le surnom de « Jihadi John », citoyen britannique présent sur de nombreuses vidéos de l’Etat islamique et tué en novembre dernier par une frappe de la coalition.

Un jeune garçon parlant anglais qui apparaît dans cette vidéo attirerait également l’attention des autorités britanniques. La vidéo publiée dimanche montre également l’assassinat de cinq otages, accusés par le djihadiste d’être des « espions britanniques ». Selon The Independent, il s’agirait d’individus chargés de collecter des images depuis l’intérieur de Raqqa, la capitale autoproclamée de l’Etat islamique.

Pour le Premier ministre britannique, cette vidéo est une tentative désespérée de la part d’une organisation dont les actions sont les plus méprisables et les plus horribles, appuyant au passage, le fait que l’EI est en train de perdre du terrain. Depuis sa défaite à Ramadi face à l’armée irakienne appuyée par les frappes de la coalition internationale, l’Etat islamique a multiplié les vidéos de propagande, utilisant parfois des images antidatées, afin de faire diversion et de tenter d’atténuer l’ampleur de sa déroute.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*