L’Irak ensanglantée par une série d’attentats

Au moins 48 personnes ont trouvé la mort lundi sur le territoire irakien suite à une série d’attentats.

Sept personnes ont trouvé la mort dans l’explosion d’une voiture piégée et des tirs à armes à feu dans un quartier populaire de Bagdad. Dans le même quartier, quatre assaillants se sont introduits dans un centre commercial, où ils ont tué cinq personnes. Comme si cela ne suffisait, six personnes sont mortes lorsque les kamikazes ont actionné leurs gilets d’explosifs. A en croire un colonel de police, « les assaillants ont libéré au moins neuf otages, des femmes et des enfants ». Dans un communiqué publié en ligne par ses partisans, le groupe Etat Islamique (EI), a annoncé que quatre de ses éléments ont pris pour cible un regroupement de «païens hérétiques», expression péjorative pour parler des chiites.

Par ailleurs, la déflagration d’un engin explosif dans un café et un attentat à la voiture piégée ayant eu lieu à Moukdadiyah, au nord-est de Bagdad, faisant une vingtaine de morts. Ce quartier étant fréquenté par des combattants chiites, des personnes de même confession religieuse ont ensuite incendié, en représailles, des habitations appartenant à des sunnites et une mosquée.

En outre, un kamikaze a fait exploser une voiture piégée dans une rue commerçante de Nahraouan, un quartier sunnite située dans la périphérie sud-est de la capitale irakienne, causant la mort d’au moins sept personnes et faisant plus de 15 blessés. Avant cet attentat, trois morts et huit blessés avaient été déplorés suite à l’explosion d’une voiture piégée à proximité d’un restaurant à Bakouba, localité située à 65 km au nord-est de Bagdad. Cette dernière attaque a été revendiquée par l’organisation de l’EI.

A propos de Fitzpatrick 1345 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*