Réunion des producteurs de pétrole en avril à Doha pour stabiliser la production mondiale

L’annonce par le Qatar mercredi d’une réunion le 17 avril prochain à Doha des pays producteurs de pétrole pour tenter de stabiliser la production et soutenir les prix de brut, a entrainé jeudi, une hausse des cours du brut.

Sont attendus à cette réunion, des pays membres et non membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont la production représente environ les trois quarts de l’offre mondiale. Le ministre qatari de l’Energie Mohammed al-Sada, président en exercice de l’OPEP, a précisé dans un communiqué que cette réunion fera le suivi de l’accord sur un gel de la production à son niveau de janvier 2016, convenu entre l’Arabie saoudite et la Russie, principaux producteurs de brut dans le monde, lors d’une rencontre en février à Doha avec le Venezuela et le Qatar.

Le ministre russe de l’Energie, Alexandre Novak, a indiqué que Téhéran serai présent. La présence de l’Iran donne un peu plus de crédibilité à ce qui sortira de cette réunion étant donné que l’Iran, qui vient de reprendre ses exportations après des années d’isolement lié aux sanctions internationales, est plus que réservé sur un gel de la production. Mais déjà, certains doutent des retombées de cette réunion puisque celle-ci porte sur un gel des niveaux de production et non sur une baisse de la production qui permettrait au brut de redécoller.

Toutefois, l’annonce d’hier a eu pour conséquence immédiate la hausse des cours de l’or noir qui a perdu 60% depuis le milieu de l’année 2014, quand le pétrole se négociait à 100 dollars le baril, à cause d’une production largement excédentaire que ne parvient plus à absorber une demande mondiale en berne du fait notamment du ralentissement économique.

A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*