Syrie : les troupes fidèles à Bachar al-Assad aux portes de Palmyre

L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH) basé à Londres mais disposant d’un large réseau de sources à travers la Syrie, a annoncé que les troupes du régime syrien, appuyées par l’aviation russe, se trouvaient ce mercredi à l’entrée de la ville antique de Palmyre, contrôlée par les combattants du groupe Etat islamique (EI).

Selon le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, les forces du régime de Damas se trouveraient désormais à deux kilomètres du côté sud de la ville de Palmyre et à cinq kilomètres du côté ouest.

Les médias russes ont fourni davantage de détails sur cette progression des troupes fidèles à Bachar al-Assad. Selon ces derniers, après avoir éliminé au moins 70 combattants du groupe EI, l’armée syrienne et l’unité des Faucons du désert, une milice loyale au pouvoir de Damas, ont repris le contrôle des collines d’Al-Hayyal situés à l’est de Palmyre.

Les autorités syriennes ont précisé que leurs forces étaient également parvenues à encercler un tronçon stratégique de la route Palmyre-Damas-Deir ez-Zor, réussissant par là, à couper les voies d’approvisionnement des extrémistes depuis la ville d’Al-Qaryatayn.

En dehors des Faucons du désert, formés il y a trois ans par Mohammad Djaber et qui compte 4.000 à 5.000 combattants de toutes les confessions et venus de toutes les provinces de Syrie, les troupes d’élite Tigres, sous le commandement de Souheil Al-Hassan, avancent depuis l’ouest, et les milices formées de tribus arabes depuis l’est.

La prise de Palmyre par l’armée syrienne serait une grande victoire pour Damas. Les vestiges de la ville sont classés patrimoine mondial par l’Unesco. Mais surtout, elle fera perdre à l’Etat islamique le contrôle de 20% des territoires occupés, ouvrira la voie à l’armée syrienne vers la ville de Raqqa, « capitale » de l’Etat islamique et entamera le déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*