Nouvel axe stratégique entre les pays du CCG et le Maroc

Le nouvel axe stratégique entre le Maroc et l’Arabie Saoudite se confirme avec le premier sommet, tenu mercredi à Riyad, en présence du roi Mohammed VI et des autres dirigeants des Etats du Golfe, le jour même de l’arrivée du président américain Barack Obama dans la capitale saoudienne.

Ce sommet, le premier du genre à regrouper les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) avec un pays arabe éloigné géographiquement, marque un tournant. Les dirigeants des riches monarchies du Golfe ont, tout particulièrement, réaffirmé leur soutien au Maroc sur la question du Sahara et l’initiative d’autonomie comme base pour parvenir à un règlement de ce différend. Un conflit régional qui se poursuit depuis 40 ans et qui empoisonne les relations entre le Maroc et l’Algérie, laquelle soutient le mouvement séparatiste du Polisario.

Dans son discours devant ses pairs du CCG, le roi du Maroc a livré une  profonde analyse de la situation géopolitique actuelle dans le monde arabe. Mohammed VI a notamment souligné que ce sommet intervient dans une conjoncture délicate où la région arabe vit au rythme des tentatives de changement de régimes et de partition des Etats.

Les cas de la Syrie, de l’Irak, de la Libye, du Yémen sont révélateurs. « Il y a cependant de nouvelles alliances qui risquent de conduire à des divisions et à une redistribution des cartes dans la région », a mis en garde Mohammed VI.

Dans la guerre contre le terrorisme, le roi du Maroc a insisté sur les réponses fermes à apporter aux discours extrémistes qui inspirent la violence. « Cette situation exige d’ouvrir un débat franc et profond entre les différents rites pour corriger les mystifications et mettre la véritable image de l’islam ».

Autant de défis auxquels les pays du CCG et le Maroc ont décidé de relever  par la constitution d’un bloc stratégique uni. Le maître mot de cette alliance nouvelle est que tout ce qui touche à la sécurité d’un Etat concerne la sécurité des autres, comme l’a souligné le communiqué conjoint issu de ce sommet.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*