Iran-Législatives : Le second tour confirme la victoire des réformateurs et modérés

Le ministère iranien de l’Intérieur a publié samedi dernier, des résultats du second tour des législatives qui sacrent la victoire face aux conservateurs des candidats réformateurs et modérés du camp pro-Rohani face aux conservateurs.

Ces résultats apparaissent comme un couronnement de la politique d’ouverture du président iranien sur l’Occident qui vient de lever ses sanctions contre l’Iran après le règlement du dossier nucléaire.

C’est la première fois depuis 2004, que l’Assemblée nationale ne sera plus dominée par les conservateurs et que les deux grandes tendances politiques iraniennes y seront représentées de manière à peu près égale.

La liste « Espoir » des réformateurs et des modérés a remporté 38 des 68 sièges qui étaient en jeu, contre 18 aux conservateurs et 12 à des indépendants.

Avec les 95 sièges qu’ils avaient déjà remportés au premier tour le 26 février, les pro-Rohani comptent désormais au moins 133 sièges sur les 290 de la nouvelle Assemblée, ce qui en fait le groupe le plus important. Ils sont talonnés par 125 députés conservateurs et 26 autres indépendants.

Le poids des indépendants sera déterminant, selon qu’ils choisiront de se rallier aux réformateurs et modérés ou aux conservateurs, pour accorder à l’un des deux camps la majorité de 146 voix.

Ces législatives ont également été marquées par l’émergence des femmes parlementaires. Avec quatre élues au second tour, la nouvelle Assemblée compte désormais 17 députées femmes, une première depuis la révolution islamique de 1979, dont 15 réformatrices, contre 9, qui étaient toutes des figures conservatrices, dans la précédente assemblée. L’élection du président de l’Assemblée est prévue pour la fin de ce mois.

Ces législatives ont préparé de la meilleure des façons possibles l’élection présidentielle de l’année prochaine pour le président Hassan Rohani qui se trouve conforté dans sa politique d’ouverture sur l’Occident. Les candidats conservateurs radicaux qui étaient opposés à cette ouverture, ont été éliminés dès le premier tour.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*