La Chine mécontente du rapport américain sur sa politique de défense

Le porte-parole du ministère chinois de la Défense cité par l’agence Chine nouvelle a exprimé hier dimanche le fort mécontentement de la Chine suite à la publication du rapport annuel du Pentagone sur la politique chinoise en matière de défense.

Dans ce rapport publié vendredi, le département américain de la Défense dit s’attendre à ce que la Chine développe sensiblement cette année ses infrastructures militaires, notamment des équipements de communication et de surveillance, sur ses récifs artificiels en mer de Chine méridionale.

Pour les autorités chinoises, le rapport américain « déforme délibérément » la politique de défense de Pékin, décrit « de manière déloyale » les activités chinoises en mers de Chine orientale et méridionale et « ébranle gravement la confiance mutuelle » entre Pékin et Washington. Selon les autorités chinoises, la politique de défense nationale du pays est par nature défensive, ses activités militaires n’ayant pour aitre but que le maintien de la souveraineté, la sécurité et l’intégrité territoriale de la Chine et la garantie de son développement pacifique. Le ministère chinois de la Défense a riposté aux attaques américaines en accusant à son tour les Etats-Unis d’accroître la militarisation en mer de Chine méridionale avec les envois dans la région d’avions de combat et de bâtiments de guerre.

Dans le rapport publié vendredi, le Pentagone a accusé la Chine d’avoir eu recours en 2015 à des tactiques de coercition, calculées pour rester sous le seuil du conflit armé, pour faire avancer ses revendications territoriales en mer de Chine méridionale. Le Pentagone estime que les projets de Pékin vont permettre à la Chine de disposer de « bases civilo-militaires » dans des eaux revendiquées par d’autres pays. Cette région que se disputent la Chine et d’autres pays comme le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et Brunei est stratégique pour le commerce mondial.


A propos de Fitzpatrick 1331 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*