Une double attaque terroriste à Bagdad fait au moins 22 morts

Deux attaques à la voiture piégée ont été perpétrées jeudi, à proximité d’une base militaire et d’un marché dans la région de Bagdad, faisant au moins 22 morts et 45 blessés, a annoncé la police irakienne.

Ces attentats ont été revendiqués par l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) par le biais d’un communiqué en ligne.

Le premier attentat à la voiture piégée a eu lieu vers 9h à Taji, localité abritant l’une des plus importantes bases militaires près de Bagdad. En même temps, la seconde attaque est survenue dans le quartier à dominance chiite de Jadida, tuant au moins 11 personnes et faisant 27 blessés. De plus, cet attentat a occasionné d’importants dégâts sur nombre de véhicules, dont un appartenant à la police, et l’incendie de plusieurs immeubles. Ce qui a poussé les pompiers à intervenir.

Cette nouvelle série d’attentas survient pendant que la coalition internationale antidjihadiste a recommencé ses attaques à l’encontre du groupe EI. L’armée irakienne, soutenue par des groupes armés chiites et des bombardements de la coalition internationale, affronte à Fallouja, localité distante de 65 kilomètres à l’ouest de Bagdad, les djihadistes dans le but de les déloger.

Pour information, environ 50.000 civils, dont 20.000 enfants, sont bloqués depuis plus de deux semaines dans la ville de Fallouja, un des principaux fiefs de l’organisation de l’EI et la deuxième plus grande ville irakienne qui demeure encore sous le contrôle des djihadistes, après la ville de Mossoul, située dans le nord du territoire irakien.

A propos de Fitzpatrick 1302 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*