Les forces armées irakienne contrôleraient toute la ville de Fallouja

Le général Abdulwahab al-Saadi a affirmé mercredi devant la presse que les forces irakiennes ont repris le contrôle de la quasi-totalité de la ville de Fallouja, dans laquelle l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) ne résiste plus que dans deux quartiers du nord.

« Le nord et le centre de Fallouja ont quasiment été vidés de Daech (acronyme arabe de l’EI) », a confié à la presse ce responsable militaire. «Il ne reste de combattants de l’EI que dans les quartiers de Al-Mouallemine et Al-Jolan dans le nord», a-t-il ajouté. «A Al-Jolan, ils ont opposé une certaine résistance mais nous sommes en train de les repousser et nous en avons tués un bon nombre ».

Il faut noter que les forces d’élite du contre-terrorisme (CTS), la police fédérale ainsi que d’autres unités militaires sont sur la première ligne de l’offensive entamée le 23 mai dernier en vue de reconquérir Fallouja, ville tombée sous contrôle djihadiste depuis janvier 2014.

La semaine dernière, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, avait indiqué que ces forces avaient quasiment repris ce fief djihadiste situé à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de la capitale irakienne, Bagdad.

A en croire le général Saadi et d’autres commandants, trois-quarts de la ville de Fallouja sont contrôlés par les forces loyalistes. Une information contredite par le porte-parole de la coalition internationale antidjihadiste dirigée par les Etats-Unis, Christopher Garver, qui a déclaré mardi que, d’après les critères de l’armée irakienne, seul un tiers de cette localité a été sécurisée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*