Inde : attaque terroriste contre des forces de sécurité dans le Cachemire

Un bus militaire indien a été la cible d’une attaque terroriste ce samedi, dans le Cachemire, faisant huit morts et une vingtaine de blessés. Il s’agit de la quatrième attaque depuis le début de ce mois de juin, dans cette région sensible disputée par l’Inde et le Pakistan.

Cette attaque est la plus meurtrière contre des forces de sécurité depuis trois ans. Le bus indien transportait une quarantaine de paramilitaires, des membres des CRPF, les forces centrales de réserve de la police indienne, qui revenaient d’un exercice de tir près de Srinagar, la capitale régionale avant d’être interceptés dans l’après-midi, par quatre hommes armés de kalachnikovs et de grenades. Selon la police locale, deux des assaillants ont été abattus après qu’ils aient tenté de pénétrer dans le véhicule et les deux autres se sont enfuis. Cinq soldats sont morts sur le coup et trois autres ont succombé plus tard à leurs blessures.

L’attaque a été revendiquée par le Lashkar-e-taiba, une organisation terroriste pakistanaise qui avait orchestré entre autres, des attentats à Bombay en novembre 2008. Le porte-parole de l’organisation a prévenu que d’autres opérations similaires étaient en préparation. Un affrontement un peu plus tôt dans la journée près de la frontière pakistanaise s’était soldé par la mort de deux terroristes présumés.

Ces incidents confirment une tendance à la hausse ces deux dernières. Le Cachemire, région montagneuse à majorité musulmane, est disputé dans son intégralité depuis 1947 par l’Inde et le Pakistan. Des groupes rebelles combattent depuis 1989 les troupes indiennes déployées dans la région pour obtenir l’indépendance ou le rapprochement avec le Pakistan. Mais contrairement à ce qui s’est produit par le passé, les incidents de ces dernières années semble être le fruit d’un militantisme local, sans l’implication directe du Pakistan.

A propos de Fitzpatrick 1302 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*