Amnesty accuse L’Inde d’exploiter le charbon au détriment des droits des populations

L’organisation de défense des Droits de l’Homme Amnesty International a publié ce mercredi un rapport dans lequel elle accuse le groupe public indien «Coal India», premier producteur mondial de charbon, de violer les droits des communautés locales pour accélérer l’exploitation de nouvelles mines de charbon.

Ce rapport repose sur des entretiens entre janvier 2014 et février 2015 avec 124 personnes directement lésées, des responsables gouvernementaux, des membres de Coal India, des journalistes, des militants d’ONG et des avocats.

Amnesty International accuse tout d’abord Coal India de ne pas consulter les communautés vivant près des mines dans le centre et l’est de l’Inde lors de l’acquisition de terres ou lors de l’étude d’impact environnemental.

Les communautés indigènes, qui représentent plus de 8% des 1,25 milliards d’Indiens, assistent impuissants, à la vente de leurs terres et la destruction de leurs forêts pour l’exploitation des mines de charbon. Or, cette frange de la population indienne est déjà particulièrement vulnérable. Pour la plupart illettrés, nombreux de ces habitants ne survivent que grâce à l’agriculture vivrière.

Amnesty International et d’autres ONG accusent également le gouvernement indien d’avoir assoupli la réglementation en matière d’environnement en autorisant les industries polluantes à opérer près des parcs nationaux et en laissant les petits producteurs de charbon augmenter de 50% leur production sans avoir besoin d’en demander l’autorisation.

Et le tableau pourrait bien devenir plus sombre encore. Pour notamment mettre fin aux nombreuses coupures d’électricité et fournir du courant aux 300 millions d’Indiens qui n’ont pas l’électricité, le gouvernement de la droite nationaliste hindoue de Narendra Modi a promis de doubler la production du charbon d’ici 2020 à un million de tonnes afin de satisfaire les besoins d’une économie en plein essor. L’Inde possède les cinquièmes plus grandes réserves de charbon au monde et sa production d’électricité repose à 60% sur ce combustible.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*