Irak : Une attaque-suicide fait au moins 18 morts au sud-ouest de Bagdad

Un attentat-suicide a été commis dimanche vers 18H30 GMT, par cinq assaillants munis d’explosifs et de grenades dans la petite ville d’Ain al-Tamer, située au sud-ouest de Bagdad, faisant au moins 18 morts et une vingtaine de blessés, ont annoncé lundi, des responsables locaux, précisant cette attaque a été revendiquée par l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI).

L’oasis d’Ain al-Tamer est distante d’une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de la ville sainte chiite de Kerbala, non loin de la frontière avec la province d’Al-Anbar, d’où provenaient vraisemblablement les kamikazes.

D’après Qais Khalaf, un responsable de la sécurité de la région, ces derniers «portaient des kalachnikovs et des grenades », ajoutant que «l’un d’eux s’est fait exploser et les autres ont été tués par les forces de sécurité».

Il faut noter que cinq membres d’une même famille ont trouvé la mort lors de cet attentat, a indiqué un responsable des services de la santé de la province de Kerbala. Mahfouz al-Tamimi, l’ex-maire d’Ain al-Tamer qui est, à présent, membre du conseil provincial de Kerbala, a confié à la presse que les assaillants s’étaient mis à tirer à l’aveuglette sur une fête de mariage, dont plusieurs invités ont été victimes de l’attaque armée.

De son côté, le groupe EI a déclaré dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux, que les quatre djihadistes, tous des Irakiens, avaient affronté les forces de l’ordre durant plusieurs heures avant d’actionner leurs explosifs Selon Farhane Jassem Mohammed, un membre du conseil local, il y avait plutôt cinq assaillants, précisant que «l’un d’eux a pu prendre la fuite » et que des recherches sont en cours pour le retrouver.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*