L’Iran déploie un système de défense antiaérienne russe autour de ses sites nucléaires

Les médias iraniens ont diffusé des images montrant le déploiement des systèmes de défense antiaérienne S-300 russes autours des sites nucléaires iraniens.

D’après le général Farzad Esmaili, commandant de la défense antiaérienne iranienne, ce système de défense a été déployé dans le centre de l’Iran pour protéger le site nucléaire de Fordo.

Ces images ont été diffusées, notamment par la télévision d’Etat IRIB, quelques heures après que le Guide suprême du pays, l’ayatollah Ali Khamenei ait affirmé devant le général Esmaili et de hauts responsables des forces aériennes que la puissance militaire iranienne avait un objectif uniquement défensif.

Fabriqué en Russie, le système de défense antiaérienne S-300 est l’un des systèmes de défense de ce type les plus sophistiqués du monde, permettant une protection de longue portée contre les avions et les missiles. Son déploiement sur les sites nucléaires iraniens rend difficile toute attaque aérienne ou balistique. Situé dans une montagne près de la ville de Qom, le site de Fordo a cessé d’enrichir de l’uranium depuis l’entrée en vigueur en janvier de l’accord sur le nucléaire iranien conclu avec les grandes puissances mais ses 1 044 centrifugeuses ont été conservées à des fins de recherche.

Pour de nombreux experts, le choix des S-300 pour protéger les sites stratégiques iraniens témoigne en faveur d’un caractère stratégique de la coopération entre Téhéran et Moscou. Le contrat de livraison des S-300 avait été conclu en 2007 par la Russie et l’Iran. Mais l’adoption de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l’ONU mettant en place des sanctions contre l’Iran avait contraint Moscou à suspendre l’exécution du contrat. La première livraison de missiles est arrivée en avril dernier, malgré les critiques des Etats-Unis et d’Israël.

A propos de Fitzpatrick 1301 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*