Irak : deux attentats suicide font au moins 25 morts

Au moins 25 personnes ont été tuées et plus de 50 autres, blessées suite à des attentats suicide perpétrés dimanche dans deux villes situés au nord de la capitale irakienne, Bagdad, et revendiqués par l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI), ont rapporté des responsables irakiens.

La première attaque a eu lieu à l’entrée sud de Tikrit, où un kamikaze a fait exploser son véhicule piégé. Quant au deuxième attentat, il s’est déroulé sur un parking à Samarra, où un autre djihadiste a fait détoner une ambulance, probablement avec l’aide d’une troisième personne.

Pour ce qui est du bilan, l’attentat de Tikrit a entraîné la mort d’au moins 15 personnes et fait 33 blessés, d’après des responsables de la sécurité et de la santé. Ceux-ci ont, par ailleurs, rapporté que l’attaque de Samarra a fait 10 morts. Il est à noter que des pèlerins figurent parmi les victimes du dernier attentat. En effet, un important sanctuaire chiite se situe à Samarra. De son côté, le ministère iranien des Affaires étrangères a « condamné avec force » cet attentat, sans indiquer le nombre de morts.

Daech (acronyme arabe du groupe djihadiste EI) a revendiqué les deux attaques dans un communiqué, affirmant qu’il y avait trois kamikazes, soient deux à Samarra et un à Tikrit.

De même, un lieutenant colonel des forces de l’ordre a confirmé la présence de deux assaillants à Samarra, alors que d’autres sources ne parlent que d’un seul kamikaze. Depuis le début de la reconquête de Mossoul le 17 octobre dernier, l’organisation de l’EI a perpétré diverses attaques dans le but de faire diversion.

A propos de Fitzpatrick 1333 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*