Maroc: L’Africa Action Summit, événement phare de la COP22

En marge de la 22eme Conférence des Nations Unies pour le Climat (COP22), le Maroc a organisé mercredi un mini-sommet destiné uniquement aux dirigeants africains afin qu’ils puissent tous ensemble décider du futur de leur continent en matière de protection de l’environnement et des changements climatiques.

Alors que la COP22 bat son plein et que la phase finale de ce sommet international approche à grands pas, l’organisation de l’Africa Action Summit n’est pas passée inaperçue. En effet, une attention particulière a été accordée par les médias internationaux à ce sommet.

Lors du discours inaugural de cet événement africain, le Roi Mohammed VI a fait un long plaidoyer en faveur de l’Afrique, dans lequel il a rappelé les conséquences dévastatrices des changements climatiques sur le Continent: « l’Afrique, qui n’émet que 4% des gaz à effets de serre de la planète, paie pourtant le lourd tribut du réchauffement climatique et demeure le continent le plus pénalisé ». Le continent africain compte en effet 10 millions de réfugiés climatiques et pourrait en dénombrer six fois plus d’ici 2020 à cause de la rareté de l’eau, a-t-il rappelé.

Le souverain chérifien, dont le discours a été très axé sur l’unité africaine face aux changements climatiques, a par ailleurs tracé une feuille de route en quatre étapes que devront appliquer les pays du Continent pour relever les défis climatiques de demain. Il s’agit dans un premier temps de déterminer les mesures d’accès aux financements nécessaires afin d’organiser les efforts d’adaptation en Afrique.

La seconde phase de cette feuille de route est l’identification des mécanismes à mettre en place pour soutenir la mise en œuvre de programmes phares. La troisième étape vise à renforcer les capacités institutionnelles du continent. Enfin, la dernière phase vise à saisir les opportunités et étudier les implications qu’offre un développement sobre en carbone dans les domaines de l’énergie, de l’innovation technologique ou encore des métiers dits « verts ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*