Irak : Au moins 70 morts suite à une attaque anti-chiite signée Daech

Au moins 70 pèlerins de confession chiite ont trouvé la mort jeudi à Bagdad dans une attaque au véhicule piégé revendiquée par Daech (acronyme de l’organisation de l’Etat Islamique – EI).

D’après des services de sécurité, un camion contenant 500 litres de nitrate d’ammonium a explosé au niveau d’une station-service pleine de cars de retour d’une grande fête religieuse dans la ville sainte chiite de Kerbala (sud-ouest).

Le chef de la sécurité du conseil provincial de Babylone, Falah al-Rhadi, a confié à la presse qu’ « au moins 70 personnes ont été tuées, dont moins de 10 Irakiens ». « Le reste étaient des Iraniens », a-t-il poursuivi. Cet attentat a eu lieu dans le village de Chomali, distant de 120 km de la capitale irakienne et de 80 km de Kerbala.

Se un communiqué de Daech, cité par le centre américain de surveillance des sites djihadistes, un kamikaze « a fait exploser son véhicule au cœur du groupe (de pèlerins), faisant plus de 200 morts et blessés, dont des Iraniens».

De son côté, Falah al-Radhi a fait état du constat «de corps complètement calcinés sur les lieux». Des images postées sur les réseaux sociaux, montrent des débris s’étendant sur une grande partie de la voie reliant Bagdad à Bassorah (sud).

17 à 20 millions de chiites, parmi lesquels trois millions de ressortissants iraniens, s’étaient rendus lundi à Kerbala, localité située à 80 km au sud de la capitale irakienne, pour la commémoration de l’Arbaïn, la fin de la période de 40 jours de deuil suite à l’assassinat par des chiites en 680, de l’imam Hussein, petit-fils du prophète Mohamed.

A propos de Fitzpatrick 1267 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*