Un djihadiste exécuté en Egypte pour une attaque meurtrière dans le Sinaï

Les médias d’Etat égyptiens ont rapporté ce jeudi, l’exécution par pendaison d’un djihadiste condamné à la peine capitale pour le massacre de 25 agents de police dans la péninsule du Sinaï en 2013.

Il s’agissait d’Adel Habara qui a été pendu dans un centre pénitentiaire de la capitale égyptienne, Le Caire, suite à la confirmation de sa condamnation à mort, il y a à peine quelques jours.

La justice égyptienne l’avait condamné pour avoir pris part à une attaque lors de laquelle pas moins de 25 agents de police avaient trouvé la mort dans le nord du Sinaï. Quelques jours avant cette fusillade meurtrière, les forces de sécurité du pays avaient abattu des centaines de protestataires qui manifestaient contre la destitution du chef d’Etat égyptien conservateur, Mohamed Morsi.

Cette exécution a eu lieu après que l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) ait revendiqué, mardi dernier, l’attentat à la bombe qui a visé, le dimanche précédent, une église copte de la capitale égyptienne.

Au moins 25 fidèles ont été tués lors de cette attaque. Ce qui a relancé les appels à renforcer le combat contre le mouvement djihadiste en activité dans le pays des pharaons et, en particulier, dans la province du Sinaï où il a perpétré bon nombre d’attaques meurtrières.

Il est à noter que la grande partie de ces attentats sont revendiqués par la branche locale de Daech (acronyme arabe du groupe EI). C’est toujours la même organisation qui a réclamé la responsabilité de l’attentat à la bombe ayant tué le 31 octobre 2015 les 224 passagers et membres d’équipage d’un avion après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, située dans le sud du Sinaï. Cet appareil transportait des voyageurs russes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*