Oman intègre la coalition antiterroriste de l’Arabie saoudite

L’agence de presse officielle saoudienne SPA a annoncé jeudi que le sultanat d’Oman a intégré la coalition militaire des Etats musulmans formée par Ryad « pour combattre le terrorisme ».

D’après SPA, Oman est le 41è pays à intégrer cette coalition. Cette source a précisé que le vice-prince héritier et ministre saoudien de la Défense Mohammed ben Salmane a reçu une lettre du ministre omanais des Affaires de Défense, Bard ben Saïd al-Bussaidi. Cette autorité saoudienne a « exprimé son appréciation » pour le soutien du gouvernement omanais aux « efforts de l’Arabie saoudite » qui a pris « le leadership de la coalition militaire islamique pour combattre le terrorisme », a ajouté SPA. Malgré sa qualité de membre du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), le sultanat fait généralement preuve de neutralité dans les conflits de la région. Ainsi, Mascate n’a pas rejoint la coalition militaire arabe formée en mars 2015 par le royaume wahhabite pour lutter contre les insurgés yéménites accusés d’être liés à Téhéran.

En décembre 2015, le prince Mohamed avait annoncé la constitution d’une coalition « antiterroriste ». Depuis, très peu d’informations ont été communiquées sur son fonctionnement. Disposant d’un centre de commandement basé dans la capitale saoudienne, cette coalition a pour objectif de « soutenir des opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme » au travers du partage de renseignements et, en cas de besoin, du déploiement de troupes.

Par ailleurs, l’Arabie saoudite est membre, depuis deux ans, de la coalition militaire internationale qui lutte contre l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) en Syrie et en Irak.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*