Une nouvelle offensive des forces irakiennes pour reconquérir l’ouest du pays

Le gouvernement irakien met plus de pression sur l’organisation de l’Etat Islamique (EI) en lançant une nouvelle opération militaire visant à reconquérir les zones toujours sous contrôle du groupe djihadiste, situées à proximité du territoire syrien.

L’armée irakienne a annoncé jeudi le lancement d’une « opération militaire … dans les zones occidentales » de la province d’Al-Anbar « pour les libérer de Daech » (acronyme en arabe du groupe EI).

Cette région essentiellement désertique et peu peuplée, revêt une importance stratégique car située au cœur du « califat » autoproclamé par Daech sur les portions de territoires irakien et syrien qu’il contrôle. Bien que les forces irakiennes aient repris, au cours de l’année dernière, Ramadi et Fallouja, les deux principales villes d’Al-Anbar, la situation sécuritaire dans cette province également voisine de la Jordanie et de l’Arabie saoudite, demeure précaire.

Ainsi, cette nouvelle offensive militaire vise d’abord la localité d’Aanah et, ensuite, celles de Rawa et d’Al-Qaïm, distantes de plus de 300 km de la capitale irakienne, Bagdad. Il s’agit de localités situées à l’ouest de l’Irak sur les rives de l’Euphrate.

Cette offensive a été placée sous la direction de la 7è direction de l’armée, des unités de la police et des combattants de tribus locales, bénéficiant de l’appui aérien de la coalition internationale anti-djihadiste sous commandement américain.

A en croire le général Qassem Mohammedi, responsable des opérations, les forces irakiennes « ont commencé à avancer depuis Haditha en direction de Aanah ».

Haditha est la troisième ville de la province d’Al-Anbar. Située à 200 km au nord-ouest de la capitale, elle prend place à proximité du deuxième plus important barrage hydraulique d’Irak. Cette ville a été attaquée à plusieurs reprises par les djihadistes, qui ont été, à chaque fois, repoussé par les tribus locales.

A propos de Fitzpatrick 1286 Articles
Georges Fitzpatrick a été analyste financier, puis journaliste spécialisé dans les marchés émergents pendant plus de 20 ans, il a officié à Wall Street dans plusieurs banques d’affaires de la place New Yorkaise

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*