L’Allemagne enregistre sa plus forte inflation depuis 4 ans

Le taux d’inflation en Allemagne a progressé de 2,2 % en rythme annuel en février, dépassant le seuil des 2 % durant les quatre dernières années, d’après une donnée provisoire rendue publique mercredi, par l’Office fédéral des statistiques (DESTATIS).
Ce chiffre est de peu supérieur aux prévisions des analystes sondés par le fournisseur de services financiers Factset, qui s’attendaient, en moyenne, à une hausse des prix à la consommation de 2,1 % en février.
Pour rappel, l’inflation en Allemagne avait progressé, sur un an, de 1,7 % en décembre et de 1,9 % en janvier. C’est donc la même tendance qui s’est poursuivie le mois dernier, dopée principalement par l’augmentation des prix de l’énergie.
Des plus faibles pendant longtemps en raison d’un pétrole particulièrement moins cher, ces prix sont montés de 7,2 % en février, après avoir enregistré une hausse de 5,9 % le mois précédent.
Quant à l’augmentation des prix de l’alimentation et des services, elle a été moins importante, soit respectivement 4,4 % et 1,3 %.
L’indice des prix à la consommation harmonisé (IHPC), qui est la référence employée par la Banque Centrale Européenne (BCE), a avancé de 2,2 % en rythme annuel en février. Le mois précédent, cet indicateur avait évolué de 1,9 % sur un an. L’inflation allemande dépasse ainsi l’objectif de la BCE d’une inflation de peu inférieure à 2 % en rythme annuel pour la zone euro.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*