L’armée irakienne reprend le contrôle du siège du gouvernorat à Mossoul

Les forces irakiennes ont repris mardi, le contrôle des principaux bâtiments administratifs situés dans la partie ouest de Mossoul, parmi lesquels les sièges du gouvernorat de Ninive et de la Banque centrale, qui étaient sous le contrôle de l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI).

D’après le lieutenant-colonel Abdel Amir al Mohamedaoui, porte-parole de la force de Réponse rapide du ministère irakien de l’Intérieur, ses éléments ont pris le contrôle du siège du gouvernorat de Ninive et du complexe voisin lors d’une opération nocturne.

«Ils ont tué des dizaines de (combattants de) Daech (acronyme en arabe du groupe EI) », a-t-il affirmé, précisant que le palais de justice, le siège local de la banque centrale et le musée de Mossoul, partiellement détruit et pillé par les djihadistes, ont été repris.

Il sied de signaler que Daech ne se servait plus de ces bâtiments administratifs. Leur reconquête est donc plus symbolique que stratégique. Néanmoins, les forces de sécurité irakiennes resserrent, de ce fait, l’étau autour de la vieille ville de Mossoul, où elles prévoient d’avoir à livrer les batailles les plus dures.

Cette partie de la deuxième ville d’Irak abrite la grande mosquée Al Nouri où le leader de l’organisation de l’EI, Abou Bakr al Baghdadi, a proclamé le califat en 2014.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*